Semi-Marathon de Saultain ( 59)

Les derniéres séances de l’entrainement approchent et à 3 semaines du jour J, j’ai choisi de courir le semi marathon des printanières de Saultain (tout près de Valenciennes), afin de tester mon comportement en course, mon matériel et les quelques produits Overstim’s qui m’accompagneront le jour J.

Je savais que ce semi marathon était assez technique notamment par ses montées et descentes. Ce que je n’avais pas anticipé c’est le temps pluvieux et venteux du jour… sans compter les chemins pavés , et gorgés d’eau… bref plus qu’un semi marathon, ce semi s’apparentait à un trail… d’ailleurs j’ai souvent entendu dire que ce semi marathon est le « paris roubaix de la course à pied ». Cela dit, ce n’est que du bonheur !!

J’adore les côtes, j’y suis allée à coeur joie. Sur les 5 premiers kilométres on sort du village et on commence à emprunter les premiers sentiers pavés. Du 5eme au 10eme kilometre, l’aventure trail commence, certains passages étaient quasiment impraticables. Soit il fallait suivre la file qui se formait au milieu de la chaussée et poursuivre en ralentissant le rythme, soit prendre les flaques ou les champs et courir en prenant le risque de se blesser. Bien sur, la tête brulée que je suis à choisi… de passer par les flaques en y allant de bon coeur. Mais j’avoue que sans mes Asics fujipro qui accrochent à la perfection le sol mouillé, je n’aurais pas tenté le diable ! Je sais que ce ne sont pas les chaussures idéales pour préparer un marathon, mais je m’en fiche, c’est exactement parce qu’elles me permettent d’être à l’aise dans toutes les situations et sur tous les terrains que je les ai choisies 🙂

17309594_718422551652205_2471315192479947256_n

(Mes fujipros aprés l’effort!)

 

Revenons à la course. Aprés un petit passage en Belgique, le terrain devient nettement plus plat, et on termine facilement ce semi , assez technique, en longeant la route nationale.

Je suggère tout de même aux organisateurs d’améliorer la sécurité routière du semi marathon, c’était trés dangereux par endroits, on ne se sentait plus dans une course à pied, mais au milieu d’une route normalement fréquentée…

Le semi marathon des printanières de Saultain est un excellent exercice, que je termine, toute fraiche et en forme, en 2h03 !! Enfin presque en forme, je termine avec un micro bobo au genou, comme une crampe, bobo survenu dans une descente au 13eme kilométre.  J’espère qu’il ne s’agit pas du syndrome de l’essui glace, et qu’avec un peu de repos, tout ira mieux bientôt!

J’ai profité de cette course pour tester mon matériel , et ma tenue. Le plus important était aussi de tester les gels Overstim’s que je ne connaissais pas, ainsi que leur gatosport. J’écrirai surement un article plus tard pour vous en parler. Le Gatosport n’est pas super bon, mais il apporte en tout cas tous les éléments nutritifs nécessaires à l’effort. Ils sont très digestes et ça c’est un bon point.

17156132_259715767804436_3105911771593034139_n gatosport

Note finale: 7 / 10 – bonne course que je referrai avec plaisir !

  1.  Le coût au kilomètre 1/2
  2.  La facilité du retrait des dossards 2/2
  3.  L’ambiance et la sécurité de la course 1/2
  4.  Le ravitaillement 1/2
  5.  L’interêt du parcour 2/2
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s