Immersion chez Kalenji !

Kalenji est la marque passion de Décathlon pour la course, créee il y a 13ans. Elle est distribuée dans les 308 magasins Décathlon de France et ce sont prés de 90 collaborateurs qui oeuvrent au quotidien pour nous offrir des produits techniques, toujours plus perfectionnés, performants et accessibles ! J’ai eu la chance de pouvoir rencontrer les équipes Kalenji !! C’est par ici…

Kalenji ,c’est la marque qui fera votre bonheur à coup sûr !  Et cela pour plusieurs raisons: parce que les produits sont accessibles, parce qu’ils sont techniques, parce qu’il sont dans le coup… et parce que la gamme est étendue pour les chaussures , pour le textile et pour les accessoires! Bref c’est la marque qui vous facilite la pratique de la course à pied, peu importe votre niveau.

Kalenji se construit autour de 4 disciplines:

  • Le jogging, qui s’adresse aux coureurs occasionnels.
  • Le running, qui s’adresse aux coureurs plus réguliers et compétiteurs.
  • Le trail, qui s’adresse aux coureurs en recherche de variété de terrain et de sensations fortes!
  • Et l’athlétisme, qui s’adresse aux licenciés des clubs et autres passionés .

Ne vous êtes vous jamais posé la question de savoir se qui se cache dans vos semelles? Comment sont créee les gammes? J’ai eu la chance de pouvoir rencontrer Benoit,  design leader, chez Kalenji qui m’a expliqué les différentes étapes de la conception d’une chaussure.

La création d’un produit Kalenji passe par 4 étapes essentielles : la conception, la communication, la commercialisation, et la supply.
La base de tout travail c’est la demande du client, l’observation des besoins. L’équipe formalise les besoins des sportifs suite aux demandes et aux retours des clients, et établissent en fonction de cela une liste de promesses à laquelle il faut apporter une solution technique : c’est le « brief » dans le jargon Kalenji . Par exemple: le client est une femme qui demande d’une chaussure légére, dynamique et qui recherche la performance.
A partir de là,  le chef de produit va travailler en collaboration avec les designers et les ingénieurs. Une équipe de designers travaille l’aspect esthétique du produit, les formes, les couleurs ,le graphisme en fonction de l’utilisation qui en sera faite . Ils réalisent les schémas et les dessins du produit à la main, puis sur ordinateur. Ils étudient les tendances à venir et déterminent une palette de coloris qui pourraient convenir. Les ingénieurs du centre de conception, en liaison avec les spécialistes du sport (kinésithérapeutes, podologues ..) garantissent la technicité du produit, les technologies, les concepts… afin que le produit puisse s’adapter au plus grand nombre de coureurs, selon les types de foulées, mais également les ambitions de courses. Tout ce travail est réalisé dans le respect d’un cahier des charges reprenant toutes les demandes des sportifs, mais également les contraintes de coût du produit.

Lorsque tout ce travail d’identification et de formalisation de la demande client est réalisé, c’est l’heure de la création du prototype. C’est en quelque sorte le brouillon du produit , créé directement dans les centres de conception. Ce prototype sera testé, par des panels de coureurs sélectionnés en amont. Si le test est concluant, alors le produit est lancé en production afin d’être distribué, sinon, les équipes retravaillent le produit jusqu’à ce qu’il soit approuvé.
C’est lorsque le produit est approuvé que les coloris sont choisis, puis c’est le début de la phase de production, et enfin la phase de commercialisation.

Au final, 18 mois de travail sont nécessaires pour créer une gamme de produits visant à tous nous satisfaire!

Il faut également savoir que chaque équipementier de chaussures à sa spécificité. Chaque marque dispose de ses formes de bases. C’est en quelque sorte le moule autour duquel le produit va être constuit. Ainsi, il diffère selon les marques et c’est pour cela que certaines sont mieux adaptées à certains pieds (plus large, plus lourd…). Toutes les technologies developpées par les équipementiers sont brevetées, et toutes sont issues d’études spécifiques permettant d’apporter un maximum de confort de course . Chez Kalenji, la technicité c’est entre le concept du K-only, qui permet d’adapter la chaussure à une majorité de foulée, ou encore le K-ring , l’amorti , qui est une innovation créée par les équipes Kalenji.

Le K-ring, c’est une sorte de petit anneau en mousse EVA , que l’on retrouve dans le talon de chaque chaussure. La densité de la mousse a été étudiée de façon à absorber au maximum les chocs lors de chaque pas. Pourquoi la forme d’un anneau? Parce que la forme circulaire permet une meilleure absortion de l’onde de choc et une meilleure répartition, tant vers l’intérieur que vers l’extérieur. C’est une déformation optimale qui soutien tout l’impact et qui se remet en place à chaque foulée. De plus , l’espace vide au centre permet de ne pas impacter le calcanéun, ce petit os situé sous le talon.

Un grand merci aux équipes Décathlon et Kalenji pour votre acceuil chaleureux lors de cette journée !!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s