Marathon de Paris 2018 (partie 1/2)

Je l’ai préparé comme j’ai pu, je l’ai attendu… douze longues semaines dans le gris, le froid, dans la pluie, sous la neige. Pour finir un 8 avril, sous une chaleur lourde et accablante qui en a surpris plus d’un. Voici le récit de mon week end au Marathon de Paris 2018… (partie 1/2: le salon du running vu de l’intérieur + mon haul running )

Lire la suite de « Marathon de Paris 2018 (partie 1/2) »

Publicités

1er et 2eme marathon: ce qui change…

Je suis actuellement en train de préparer mon second marathon. Il y a un an, je préparais le premier, comme si j’avais mis en jeu la prunelle de mes yeux. Je m’attaquais à une distance mythique, un mastodonte que je ne savais pas comment apprivoiser. Du fait, j’ai couru, je me suis entraînée, j’ai cherché à me rassurer par de nombreux moyens. Je l’ai couru, avec de la réserve car c’était l’inconnu. J’ai franchi la ligne d’arrivée. Cette année , j’appréhende les choses très différemment. Je vous raconte…

Lire la suite de « 1er et 2eme marathon: ce qui change… »

Marathon de Paris 2017

Le récit du jour où j’ai réalisé mon rêve. Courir le Marathon de Paris. Je vous raconte ma course en détail, tout ce qui m’est passé dans la tête, du réveil jusqu’à la ligne d’arrivée…    Lire la suite de « Marathon de Paris 2017 »

Le Salon du Running 2017

Je me suis longtemps demandée comment je commencerai ce message de revue du week end marathon .

J’ai envie de vous transporter dans le temps, dimanche matin à 4h . J’ai envie que vous ressentiez l’effervescence des Champs Elysées. J’ai envie que vous entendiez le coup de pistolet, que vous vous approchiez du grand portique vert , que vous passiez dessous et sentiez l’émotion monter. Que vous ressentiez chaque pavé sous vos pieds. J’ai envie que vous ressentiez les montées d’acide lactique au 23eme kilomètre. La chaleur qui devient pesante . Que vous étouffiez dans le tunnel de l’Alma. La libération offerte par les jets d’eau . Le bonheur de trouver un ravitaillement d’eau, véritable oasis. Et la douleur horrible qui vient camper vos jambes et vos pieds après le 30eme. La cote de l’avenue Suchet , horrible . Et que vous voyez s’approcher le 35eme. Puis le 36eme, le 37eme, le 38eme… enfin le 42eme. Que vous voyiez la finish line. Bref j’ai envie de tout partager !

Lire la suite de « Le Salon du Running 2017 »